GardenShare - Kreobox

GardenShare

 

Outil de gestion et d’administration de son potager afin de lutter contre le gaspillage et donner des indicateurs d’autosuffisance alimentaire.

Quels constats avec les potagers et la production maraîchère 

L’optimisation de la production locale est à renforcer. Une méconnaissance des surfaces potagères et maraîchères de faibles surfaces demande à être améliorée et suivie.

L’organisation de la gestion du surplus alimentaire est compliquée voir inexistante. Des actions locales et communes pour rendre plus efficace la biodiversité, la gestion des déchets, de conservations et de diversités locales

#Biodiversité

Indicateur de biodiversité dans une zone géographique au sein des potagers et exploitations maraîchères inexistant qui peu défavoriser tous les acteurs locaux.

Des zones à faible diversité d’espèces : légumes, fruits et fleurs sont le résultat d’une mauvaise communication ou organisation et peuvent être soumises à amélioration.

#Ressources

La mécanisation et les mauvaises pratiques sensées augmenter le rendement, fragilisent la qualité des sols qui produisent moins et rejettent des déchets dans nos sources d’eau.

Les méthodes de recyclage, individuelles et collectives, qu’apporte une surface de culture sont souvent méconnues.

Les méthodes d’amélioration du potager répondent aussi à des contraintes collectives.

La faible gestion des surfaces est causée par une mauvaise gestion et organisation du territoire.

#Communication

Une communication locale défavorisant l’amélioration et l’optimisation des services autour des espaces privés et publics.

Les surfaces potagères ont peu d’outils collaboratifs pour des liens techniques et technologiques.

Les données jusqu’ici inconnues sont peu utilisées pour créer ou renforcer des liens humains et sociaux.

#Surplus

Les contraintes de stockage et de calibre peuvent générer une mauvaise gestion du surplus des récoltes.

L’organisation de la gestion du surplus alimentaire est compliquée voir inexistante. Un discours politique d’autosuffisance alimentaire à l’échelle locale est tenu par certaines administrations.

La mise en avant des “beaux” produits et une industrialisation galopante entraînent aussi une raréfaction des différentes espèces de légumes, de fruit et de fleurs proposées aux consommateurs. C’est une part de notre célèbre héritage culinaire français qui disparaît.

Certains besoins ne sont pas utilisés dans les ressources locales pour renforcer l’autonomie et la diversité alimentaires.

Une communauté étendue pour améliorer la biodiversité et la production locale

Les jardiniers nos meilleurs alliés 

GardenShare s’adresse dans un premier temps aux particuliers et plus principalement aux jardiniers qu’ils soient débutants ou passionnés. Les jardins potagers sont présents (source Insee) Si l’étude de l’INSEE de 2006 (source) remarque que la superficie des jardins potagers ne cesse d’augmenter d’année en année, elle précise que la moitié des maisons disposent d’un jardin d’une surface d’au moins 600 m².

Quelques chiffres :

Un article du monde paru en avril 2018 démontre qu’une association comme « jardiniers de France » est composé de près de 180 000 adhérents de jardinier amateur cherchant dans cette association des conseils (ici).  Un autre article paru dans le figaro le 20/03/2015 démontre qu’il y aurait plus de 17 millions de jardiniers en France (ici).

Les professionnels du maraichage en renfort 

Les professionnels du maraichage biologique ou traditionnels seront des acteurs

A une échelle professionnelle et toujours dans l’optique de réduire le gaspillage alimentaire, nous étudions la possibilité de proposer des outils permettant aux producteurs locaux d’organiser leur production en fonction des cultures déjà en place à l’échelle locale.

Quelques chiffres :

Un article du monde paru en avril 2018 démontre qu’une association comme « jardiniers de France » est composé de près de 180 000 adhérents de jardinier amateur cherchant dans cette association des conseils (ici).  Un autre article paru dans le figaro le 20/03/2015 démontre qu’il y aurait plus de 17 millions de jardiniers en France (ici).

A une échelle professionnelle et toujours dans l’optique de réduire le gaspillage alimentaire, nous étudions la possibilité de proposer des outils permettant aux producteurs locaux d’organiser leur production en fonction des cultures déjà en place à l’échelle locale.

L’amélioration écologique des villes par son aide solide

GardenShare s’adresse dans un premier temps aux particuliers et plus principalement aux jardiniers qu’ils soient débutants ou passionnés.

Quelques chiffres :

Un article du monde paru en avril 2018 démontre qu’une association comme « jardiniers de France » est composé de près de 180 000 adhérents de jardinier amateur cherchant dans cette association des conseils (ici).  Un autre article paru dans le figaro le 20/03/2015 démontre qu’il y aurait plus de 17 millions de jardiniers en France (ici).

A une échelle professionnelle et toujours dans l’optique de réduire le gaspillage alimentaire, nous étudions la possibilité de proposer des outils permettant aux producteurs locaux d’organiser leur production en fonction des cultures déjà en place à l’échelle locale.

Enfin, comme nous l’avons expliqué plus haut, de nombreuses administrations prennent des engagements d’autosuffisance alimentaire à l’image de Metz Métropole.

Une application collaborative pour améliorer la production

Une solution web pour le potager et partager

La solution que nous mettons en place commence dès la production, en proposant aux jardiniers et aux maraîchers de modéliser leur terrain et de concevoir leurs jardins. Chaque bandes de cultures pourront être 

Une plateforme communautaire permettra de centraliser l’ensemble des échanges afin d’obtenir une aide locale, humaine ou des conseils.

Amélioration de la biodiversité

La biodiversité dans un potager ou une bande de culture maraichère par le suivi technologique permet d’améliorer et d’enrichir les données pour diversifier et s’adapter à l’environnement.

Des conseils adaptés aux différentes techniques au sein des jardins ou des potagers pour améliorer les pratiques locales et les diversités d’une zone géographique. 

Amélioration des observations des plantes, sols, interactions et environnement lié aux surfaces de cultures vont répondre aux besoins diversifiés d’une bande de culture.

Les différentes caractéristiques botaniques pour proposer des solutions diverses selon les types de cultures ou de sols.

Réutilisation des déchets ménagers ou verts pour améliorer les cultures individuelles ou collectives pour réduire et optimiser le recyclage local.

L’échange communautaire pour diversifier les besoins locaux et environnementaux dans une zones géographique grace au suivi et l’optimisation des outils lié aux bandes de cultures possibles. les environnements et les pratiques peuvent renforcer les liens humains et de partage.

Amélioration des sols

La mise en place de conseils sur notre plateforme permettra de retrouver une qualité des sols grâce à des techniques liées à l’agroécologie au sein des jardins selon le principe de permaculture  A travers des conseils plus traditionnel pour améliorer les bonnes pratiques. Recouper les environnements et les pratiques peuvent renforcer les liens humains et de partage.

Amélioration de la production

Le retour sur expérience de chaque utilisateurs augmentera la précision de ces conseils. Ces derniers permettront de dégager un surplus de récolte croissant.
A travers un module consacré aux villes et aux associations, nous donnerons la possibilité d’organiser le partage de ces denrées afin qu’il profite aux plus grands nombres. La consommation de produit locaux et sains permettra, entre autres, à nos enfants de manger en cantine des repas savoureux et peu coûteux.

Innover et s’entraider pour ne plus gaspiller

Caractère innovant de votre projet, innver, s’entraider 

Innovation dans le suivi de production de l’utilisateur

Le caractère innovant de notre projet se situe dans la centralisation des différents outils nécessaire à la création d’un potager. Un outil de gestion et de suivi de vos bandes de culture permettant d’échanger mais aussi de connaitre les différentes pratiques. La biodiversité peut ainsi être mieux connue sur surface géographique demandée. 

Innovation technologique pour la biodiversité

Les technologies utilisées permettent une approche plus moderne et une réactivité plus rapide. Les services de conseils et d’alertes personnalisées et les partenariats avec des acteurs locaux (associations ou autres) permettront aux utilisateurs d’améliorer les connaissances des surfaces de cultures potagères ou maraîchères dans une zone géographique demandée. Les Données des conseils et dee suivis de toutes les bandes de cultures peuvent envisager l’aide de l’Intelligence artificielle pour améliorer la pertinence et la production ?

Plateforme communautaire de partage pour éviter un gaspillage

Le caractère innovant de notre projet se situe dans la centralisation des différents outils nécessaire à la création d’un potager. Nous permettrons ainsi la communication entre les différents acteurs susceptibles de réduire le gaspillage alimentaire. La collecte, le contrôle des denrées auprès des producteurs qu’ils soient particuliers ou professionnels permettra par exemple de consommer local dans les cantines scolaires.

Avancement du projet :

API des plantes avant Alpha 0%
Application Web avant alpha 0%